Accueil / Rencontres internationales / Les autres rencontres internationales / 7éme conférence de recherche en économie sociale le 5 juin 2019

 

 
7éme conférence de recherche en économie sociale le 5 juin 2019
 

7th CIRIEC International Research Conference on Social Economy

Social and Solidarity Economy: Moving Towards a New Economic System

Bucharest, Romania, 6th – 9th June 2019

PROVISIONAL PROGRAMME

 

Thursday, 6th June 2019

 

8h30-

14h00

Parallel meetings of the CIRIEC International Board / International Scientific Commission

« Social and Cooperative Economy »

14h30 -

18h30

Registration - Conference secretariat

 

 

 

 

 

 

 

15h00 -

17h30

Opening Session

(Chair: Alain Arnaud, CIRIEC President)

Tribute to Jorge de Sá

José Luis Monzón

Campos

Welcome words by University of Bucharest Rector

Mircea Dumitru

On behalf of the Conference Local Organizing Committee

Ancuta Vamesu

On behalf of the Conference Scientific Committee

President of the CIRIEC International Scientific Commission on Social and Cooperative Economy, Université du Québec à Montréal, Canada

Marie J. Bouchard

Professor, Vice Rector National School of Political &Administrative Science

Liliana Popescu

Round Table with representatives of international organizations “Moving Towards a New Economic System”

Moderator, Marie J. Bouchard

United Nations Department of Economic and Social Affairs, UNDESA

Andrew Allimadi

International Labour Organization (ILO)

Simel Esim

United Nations Research Institute for Social Development (UNRISD)

United Nations Task Force Social and Solidarity Economy (UNTFSSE)

Ilcheong Yi

 

 

17h30

18h30

Plenary Session 1

(Chair: Bernard Thiry, CIRIEC Director)

Key note speaker

Professor, University of Valencia, Spain CIRIEC-España

José Luis Monzón Campos

Chairman of the Labor & Social Welfare Cttee

Chamber of Deputies Romanian Parliament (tbc)

Adrian Solomon

Director General, Central Cooperatist Bank CREDITCOOP

Adrian Morar

RISE Romanian Network of Work Integration Social Enterprises

Raluca Ouriaghli

President

Federation Omenia of Old Age Mutuals / Credit Unions CARP Romania (tbc)

Gheorghe Chioaru

 

CONCORDIA Humanitarian Organisation, Executive Director Communication

and Fundraising

Diana Certan

18h30

Opening Cocktail and Dinner


 

 

Friday, 7th  June 2019

8h00 - 18h00

Conference secretariat

09h00 10h40

Parallel thematic workshops

10h40 11h00

Coffee break

 

 

11h00-12h00

Plenary Session 2 “SSE and Europe”

(Chair: Ionut Sibian, Civil Society Development Foundation, EESC Member Romania)

Minister of Labor and Social Justice/ Minister of European Affairs Romania (tbc)

European Commission, DG Internal Market, Industry, Entrepreneurship and SMEs (GROW), Unit „Advanced Technologies, Clusters and Social

Economy”.Head of the Social Economy Team

Patrick Klein

European Economic Social Committee

Alain Coheur

Director Social Economy Europe

Victor Meseguer

12h00-13h00

Plenary Session 3 SEE and the World

(Chair: Mihaela Lambru, University of Bucharest)

President, International Cooperative Alliance, ICA

Ariel Guarco

Professor, University of Trento, President of EURICSE, Italy

Carlo Borzaga

Professor, Université du Québec à Montréal, Canada

Marie J.Bouchard

13h00 14h30

Lunch

14h30 16h15

Parallel thematic workshops

16h15 16h45

Coffee break

16h45 18h30

Parallel thematic workshops

 

Saturday, 8th  June 2018

8- 18h00

Conference secretariat

09h00 10h45

Parallel thematic workshops

10h45 11h15

Coffee break

11h15 13h00

Parallel thematic workshops

13h00 14h30

Lunch

 

 

14h30 -

17.00h

Plenary Session 4 “The future of SSE”

(Chair: L. Beaulieu, CIRIEC Honorary President)

Principal Adviser for European Social Policy at the European Political Strategy Centre (EPSC)

Patrick Develtere

Professor, University of Valencia and CIRIEC España

Rafael Chaves

Closing Session

(Co-Chairs: Alain Arnaud, CIRIEC President & Alexandra Zbuchea, ViceDean Faculty of Management, National School of Political & Administrative Science)

Marie J. Bouchard & Cristina Barna (7th Conference Committtee) + Japan (8th Research Conference)

 

 
 
 
Intervention d'Alain ARNAUD
 
Bucarest 5 juin 2019
-----
 
Mesdames et Messieurs, chers amis,
 
C'est avec un très grand plaisir qu'en qualité de président du CIRIEC-International, j'interviens dans cette séance inaugurale de la 7ème conférence internationale sur la recherche en Economie Sociale.
 
Je voudrais au nom de l'équipe du siège international adresser nos remerciements les plus chaleureux à nos amis roumains pour l'organisation de cette importante manifestation. C'est toujours une épreuve difficile que d'organiser une conférence internationale, mais le pari est réussi compte-tenu de la qualité des orateurs et du nombre de participants présents aujourd'hui. (250 inscrits – 20 orateurs internationaux – 34 ateliers pour discuter de 140 contributions). Voilà un programme scientifique copieux et je remercie bien vivement la commission scientifique de l'économie sociale et coopérative et sa présidente de l'avoir organisé.
 
Mais tout d'abord, si je suis ici, présent à l'ouverture de cette conférence internationale, c'est parce que celui qui devait la présider n'est plus de ce monde. Notre ami Jorge De Sa nous a brutalement quittés le 4 avril dernier, victime d'un arrêt cardiaque. C'était pour moi, comme pour beaucoup d'entre nous, un ami cher, et sa jovialité, son érudition, sa parfaite connaissance de l'économie sociale et son ardent militantisme nous manqueront. Je n'oublierai pas à titre personnel tous les excellents moments passés ensemble, en particulier cette mémorable excursion sur la ligne de partage des eaux du Rio Negro et du majestueux fleuve Amazone avec nos amis brésiliens, en marge de la 6ème Conférence Internationale à Manaus en 2017. Dans quelques instants le professeur José-Luis Monzon Campos évoquera sa mémoire et lui rendra l'hommage qui lui est dû.
 
Mais comme la disparition de notre président en exercice n'était pas suffisante pour nourrir notre peine, nous venons de perdre également notre trésorier Jean-Pierre Grafé, décédé le 16 mai dernier. Homme d'Etat, M. Jean-Pierre Grafé était une figure politique historique et emblématique en Belgique. Il a été plusieurs fois Député et Ministre dans différents gouvernements au plan national, fédéral, régional et communautaire. Soutien fidèle du CIRIEC, Jean-Pierre Grafé avait toujours à cœur l'intérêt général, et lui aussi nous manquera.
 
Je donne maintenant la parole au Professeur José-Luis Monzon Campos pour rendre hommage au Professeur Jorge De Sa. José-Luis est professeur à l'Un. De Valencia et dir.ex.
 
Après cet hommage, nous nous recueillerons quelques instants en la mémoire de nos chers amis disparus.
 
Mesdames, Messieurs, chers amis, les pages de la vie se tournent, et il nous faut reprendre le cours de nos travaux, avec encore plus de vigueur et de détermination.
 
Je donne la parole maintenant aux personnalités présentes à la tribune. 
 
 
INTRODUCTION
Avant d'ouvrir officiellement les travaux de cette conférence, je voudrais en guise d'introduction vous dire quelques mots à propos du CIRIEC, l'une des organisations les plus anciennes qui s'intéresse aux modèles d'économie coopérative et à la prise en compte de la dimension humaine dans l'économie, après l'Alliance Coopérative Internationale.
-       Pour celles et ceux qui connaissent mal son histoire, le Centre International de Recherche et d'Information sur l'Economie Publique, Sociale et Coopérative est une organisation scientifique qui a été créée en 1947 par un professeur d'économie politique français, Edgard Milhaud. Mais il trouve sa source en 1908 quand Edgard Milhaud, alors collaborateur de Jean Jaurès, créa une revue scientifique internationale, les Annales, qui recueillait des travaux sur les modèles économiques qui servent l'intérêt collectif, principalement l'économie publique, mais aussi coopérative.
-       Après les guerres mondiales, ce grand militant de la paix qu'était Edgard Milhaud a souhaité donner un avenir à sa revue Les Annales, et provoquer un nouvel élan de la recherche sur l'économie collective, convaincu que le maintien de la paix dans le monde passait par le progrès économique et social, et par une juste redistribution des richesses créées.
-       C'est pour cela que le CIRIEC a été institué, à Genève, en Suisse, le 12 février 1947, en marge de l'assemblée générale du BIT, avec l'appui des grandes personnalités politiques et syndicales de l'époque, notamment suisses, belges et françaises. Son siège est aujourd'hui à Liège en Belgique.
 
Au cours de ces dernières décennies, le CIRIEC s'est développé à travers le monde, et aujourd'hui il comprend 20 membres, 13 sections nationales effectives et 7 membres collectifs - en Europe, Amérique du Sud, Canada et Japon. Actuellement nous avons des perspectives positives d'adhésion du CIRIEC-Mexique qui vient de voir le jour, et de création d'une section nationale en Tunisie, ce qui serait la première section sur le continent africain. Et nous avons le bon espoir de voir renaître la section italienne qui avait dû cesser son activité faute de moyens. Il est important que nous ayons le plus de sections nationales possibles pour assurer la notoriété du CIRIEC au plan international, mais aussi et surtout, pour promouvoir les travaux de son réseau scientifique qui représente aujourd'hui quelque 750 universitaires et experts praticiens répartis dans 60 pays du monde. C'est un atout considérable. Une partie de ce réseau est réunie aujourd'hui ici à Bucarest, et je voudrais tout particulièrement vous remercier de votre présence et de votre engagement.
 
Si je fais ce retour rapide sur l'histoire du CIRIEC, c'est d'une part pour rappeler la mémoire de ce grand militant de la paix qu'était Edgard Milhaud, très connu et apprécié à son époque, mais oublié de l'histoire sociale. Mais c'est aussi pour indiquer que les théories économiques élaborées par ce grand visionnaire il y a près d'un siècle, sont d'une particulière modernité et d'une grande actualité dans ce monde tourmenté et inégalitaire tel que nous le vivons. Vous l'aurez compris, la vocation du CIRIEC d'aujourd'hui c'est de poursuivre dans la voie traçée par Edgard Milhaud, pour développer plus que jamais la recherche scientifique et l'information sur les modèles économiques qui servent l'intérêt général, qui créent de la valeur collective, et qui mettent l'humain au cœur de leur finalité et de leur gouvernance.
Cela est une nécessité car dans le monde d'aujourd'hui et plus encore celui de demain, ce monde dominé par la révolution digitale qui modifie profondément nos sociétés, nous devons avoir conscience qu'un avenir meilleur passe par des modèles économiques qui organisent le partage, la solidarité, et non le chacun pour soi, qui respectent les droits de l'Homme et les droits sociaux, et qui préservent les biens communs et l'environnement. Pour y parvenir, face aux dérives de cette mondialisation mal maîtrisée et aux inégalités qu'elles génèrent, l'économie sociale est une opportunité majeure d'évolution du système économique global, pour moins d'inégalités, plus de démocratie, pour finalement être le modèle d'un système économique tourné vers la satisfaction des besoins réels, et non des besoins artificiels suscités par les géants du numérique.
 
Pour nous au CIRIEC, l'économie sociale et solidaire n'est pas un secteur à part, ni en marginalité. Elle est une forme de modèle économique qui occupe sa place, et ce depuis longtemps. Elle ne saurait être considérée comme une économie de la réparation, ni comme une économie caritative, comme trop souvent les tenants du néolibéralisme veulent la considérer. Dans de nombreux pays elle contribue pour une part importante au PIB, elle a une utilité sociale avérée, et elle a créé et crée encore de nombreux emplois dans la production de biens et services, dans la banque, dans l'assurance, dans le médical et la santé, dans l'accompagnement des personnes fragiles.
 
Mesdames et messieurs, chers amis, le monde contemporain est en proie à de grandes incertitudes, et de grands dangers se profilent à l'horizon. Cela nécessite de nous mobiliser tous ensemble pour redonner à nos sociétés un sens plus humain, plus social et plus solidaire, en s'appuyant sur les valeurs universelles de démocratie, de solidarité et de responsabilité garantes d'un meilleur vivre ensemble. Je ne doute pas que les travaux de cette 7ème conférence mettront en évidence non seulement le rôle de l'Economie Sociale et Solidaire dans l'avènement d'un nouveau système économique que nous appelons tous de nos voeux, mais aussi son apport à l'économie générale des pays, à l'innovation sociale et à la réduction des inégalités. Je salue à cet égard les importants travaux des professeurs Monzon et Chavès en Europe, et la publication de l'excellent ouvrage de Marie Bouchard et Damien Rousselière sur le poids de l'Economie sociale, ouvrage traduit en coréen, ce qui ne peut que démontrer s'il le fallait la dimension internationale du CIRIEC que j'évoquais précédemment.
 
Je vous souhaite donc d'excellents travaux, et je souhaite pleine réussite à la 7ème Conférence internationale de recherche en Economie Sociale du CIRIEC.
 
 
 
 
 
 
 
 
Plan du site | Espace gestion

Ciriec-France 7, passage Tenaille 75014 Paris T : +33 (0)1 40 52 85 49 - © Copyright 2017 Tous droits réservés - Réalisation OGMYOS 2017     S'abonner et lire au format RSS