Accueil / Idéaux et débats / Propos libres / Pierre BAUBY Un nouveau paradigme pour le XXIème siècle février 2019

 

 
UN NOUVEAU PARADIGME POUR LE XXIème SIECLE
Pierre BAUBY février 2019
Pierre Bauby est chercheur en Sciences politiques, président de RAP (Reconstruire l’action publique), membre de la Commission scientifique « Services publics, entreprises publiques » du CIRIEC. ____________________________________________________________________________________________________________________________________
Depuis la Seconde guerre mondiale, on a vu se succéder en Europe en particulier deux paradigmes structurants d'organisation et de régulation des sociétés :
 
- Le paradigme keynésien, fondé sur les inter-relations entre l'économique et le social, avec un rôle majeur des autorités publiques nationales, régionales et locales pour dynamiser et réguler leurs apports, qui a débouché sur la croissance rapide d'après-guerre, ce qu'il est convenu de qualifier de « 30 glorieuses ».
 
- Le paradigme du libéralisme économique, qui a supplanté le précédent au tournant des années 1970 et 1980, fondé sur la mise en cause des « inefficacités » de l'Etat et des entreprises publiques, la recherche d'un « Etat minimal », essentiellement régalien et sécuritaire, la foi dans les vertus du marché et de la concurrence. Il a amené des polarisations croissantes et des crises – économiques, financières, sociales, territoriales, environnementales, générationnelles – dans chaque pays comme au niveau mondial, inacceptables.
 
Si les entreprises publiques ont joué un rôle important dans le premier paradigme, et les grandes entreprises privées, dans le second, force est de constater que dans la succession de ces deux paradigmes structurants, l'ESS a certes été présente et en développement, mais sans jouer de rôle ni majeur, ni moteur. L'enjeu est aujourd'hui non pas tant d'en revenir au modèles des années 1960, à un keynésianisme même repeint en vert, mais de définir un nouveau référentiel, qui s'inscrive dans les nouvelles dynamiques de la mondialisation, afin de promouvoir un monde multipolaire, dans lequel l'Union européenne et les autres grands regroupements civilisationnels puissent défendre et promouvoir les spécificités de leurs intérêts, aspirations et modes de vie, tout en partageant les politiques permettant d'assurer la survie de la planète.
 
Ce nouveau paradigme est à co-construire avec tous les acteurs concernés. Mais les tendances et attentes qui se développent aujourd'hui, en particulier dans les domaines des services publics, des biens communs, de l'économie collaborative, etc. permettent d'en esquisser quelques éléments clés, tels que ; - conjuguer l'économique, le social et l'environnemental, c'est-à-dire redéfinir un mode de développement qui ne soit fondé ni sur la domination de l'Homme sur la nature, ni sur celle de quelques-uns sur tous, - relier diversité et unité, afin que celle-ci repose non sur la domination, mais sur l'intégration de chaque situation, de l'ensemble des besoins, aspirations et intérêts en présence, - promouvoir la subsidiarité, la prise en compte des situations au plus près du terrain, de chaque territoire, afin de ne confier une responsabilité à un niveau supérieur que si celui-ci apparaît plus efficace que chacun des autres niveaux agissant séparément et en le faisant en « coopération ».
 
Il ne s'agit pas d'opposer centralisation et décentralisation, mais d'en déployer les interactions. - reposer sur la participation démocratique de chacun et de tous à la définition des objectifs comme à leur mise en œuvre. Dans cette nouvelle dynamique, l'ESS n'est plus un appendice, mais une des solutions, en inter-relation étroite avec l'économie publique et les acteurs privés, « Etat » et « marché », car elle permet de promouvoir des coopérations dynamiques entre tous les acteurs, ce que l'on peut qualifier de « coopétition », de conjuguer initiatives territorialisées et participation active, co-construction et co-gestion, finalités économiques, sociales, environnementales et démocratiques.
Plan du site | Espace gestion

Ciriec-France 7, passage Tenaille 75014 Paris T : +33 (0)1 40 52 85 49 - © Copyright 2017 Tous droits réservés - Réalisation OGMYOS 2017     S'abonner et lire au format RSS